APARK 2.0
APARK est une proposition architecturale conceptuelle, dont la scénographie est conçue en cohérence avec le contexte événementiel dans lequel elle prend place.
La configuration scénique s’adapte à différentes esthétiques, danse, concerts, performances plastiques, vidéo….
Lagencevoid peut également accompagner une réflexion autour de formes événementielles inattendues, privées ou institutionnelles.

apark : genre indéfini, a privatif, de parricus [« enclos »]

La nuit, le spectacle est dans l’objet, invisible et mystérieux. Là encore l’image apparaît sur la surface de l’objet, mouvante et irréelle.
Nous rendons inaccessible au public l’intérieur de la structure, nous créons un abri exclusivement dédié à la création artistique, et offrons à l’artiste une surface de travail inédite [la scène close].
Les faces révèlent par transparence ce qui se déroule au centre de la structure ;
un dispositif de réalisation vidéo couplé à un dispositif d’éclairages permet une grande visibilité extérieure de la performance artistique pour les publics, invités à déambuler autour de la structure et de ses faces-écrans.

Lagenvoid
Lagencevoid est une entité créée par Nicolas GOUJON et Gwenn PACOTTE, dont l’enjeu est de concevoir et développer des formes artistiques expérimentales ou propositions performatives hybrides et inédites, des structures éphémères dédiées à la diffusion artistique ainsi que du conseil à la production.
Lagencevoid explore globalement le rapport de l’art avec son public, revisite les modalités d’exposition et/ou de présentation d’une œuvre, et élabore les dispositifs de médiation ad hoc.

 

 

APARK 2.0,  Viva-cités, Rennes, octobre 2012